La fin du vélo au Chantecler

On a une grosse nouvelle ce matin! Le mois de juillet n’est pas tendre avec les cyclistes… Le Chantecler, lieu de prédilection pour les amateurs de plein air et tout spécialement de vélo de montagne, avec près de 50 kilomètre de sentiers, annonce le début de la fin du plein air sur ses terres avec le dévoilement d’un projet immobilier majeur en 2020, là où se situent les installations de prédilection des cyclistes.

Pour la petite histoire, pendant des années, le propriétaire du terrain (Chantecler) a permis l’utilisation son terrain, et ce gratuitement, aux cyclistes, randonneurs et fondeurs. Après la fermeture de l’hôtel, les amateurs de plein air ont saisi l’opportunité qui s’offrait à eux et adopté en grand nombre les terres du Chantecler, qui ont littéralement été transformées en ce que l’on a nommé dans un autre article : l’un des plus beaux réseaux de sentiers au Québec. Nous ne sommes pas les seuls à penser ça vu la popularité des lieux le week-end et le nombre de touristes locaux que l’on peut croiser dans une journée. D’ailleurs, selon une étude de la Chaire de tourisme Transat de l’Université du Québec à Montréal, plus de 88 000 visiteurs par année profitent des sentiers ce qui apportent des retombées de 2.7 millions de dollars à la ville Sainte-Adèle, uniquement.

Il faut savoir que selon la municipalité de Sainte-Adèle, 90 % des sentiers de plein air du coin ont été établis sur des terrains privés et que par conséquent, l’accès est précaire et dépend fortement des projets des propriétaires ont dans les cartons. Par contre, plusieurs personnes travaillent sur des solutions de rechange qui seront durables et connaitront une plus grande stabilité, citant comme exemple la transformation le mont Loup-Garou, le plus haut sommet de la MRC Les Pays-d’en-Haut. Pour l’instant, aucune piste n’a été officiellement créée, selon la page web, mais Strava nous montre que plusieurs explorent le coin.

Bref, on a aimé rouler au Chantecler et on y retournera, jusqu’à la fin officielle de l’accès, mais on a tout de même bien hâte de voir ce que la région aura à offrir dans le futur. C’est un étrange mélange de sentiments de voir que de si beaux sentiers feront place à un développement immobilier, mais en même temps, il y a une belle excitation de voir ce que Plein-Air Sainte-Adèle fera du mont Loup Garou.

View this post on Instagram

La vue était quand même belle...

A post shared by Sur Deux Roues (@surdeuxroues) on

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s