Un vélo cargo à l’essai – Urban Arrow

Arthur voulait aller faire un pique-nique avec son amie. Le hic, c’est que pour tout traîner il fallait beaucoup d’espace, plus que dans la remorque. Lors d’un voyage en Hollande avec ma conjointe, on avait remarqué la fleurissante culture du vélo cargo et j’ai eu le goût d’essayer. Dumoulin Bicyclettes, les spécialistes du vélo cargo à Montréal, m’ont gentiment prêté un Urban Arrow pour le week-end afin d’essayer un nouveau type de vélo et faire une sortie inoubliable avec mon fils et son amie. J’ai donc mis la main sur un vélo Urban Arrow Family, l’un des meilleurs vélos cargo à deux roues sur le marché. Tout a été pensé et optimisé sur ce vélo cargo : design, technologie et matériaux.

Le vélo sur papier
Le cadre, en aluminium léger, est résistant à la rouille. Les tubes ont un grand diamètre afin d’augmenter la rigidité. La boîte est faite mousse EPS légère (même matériau que dans les casques de vélo), plutôt que du bois ou du plastique, afin d’alléger, sans  négliger la résistance aux chocs.

D’un point de vue technologique, l’Urban Arrow utilise un puissant moteur Bosch Performance Line, fournissant une puissance soutenue de 350 W et beaucoup afin de trouver son inertie et une bonne vitesse au départ. L’autonomie est excellente. En mode Éco, j’avais 96 kilomètres d’autonomie.

D’un point de vue design, ce vélo est modulable : possibilité d’avoir un banc supplémentaire ou siège de bébé, l’Urban Arrow peut grandir avec votre famille. Lorsque les enfants sont grands, vous pouvez remplacer la partie avant du vélo par la partie avant Shorty. Ce vélo évoluera avec votre famille et ça, c’est un gros plus dans notre livre.

Ce que j’ai pensé de la conduite
J’ai été agréablement surpris par la facilité à piloter ce vélo. Oui, il y a l’effet bateau et l’illusion que ça ne tourne pas parce que la roue avant est cachée par la boîte, mais on s’habitue très rapidement et le vélo se manoeuvre très facilement.


Pour ce qui est de la forme physique, pas besoin d’être le champion du monde pour pédaler avec ce vélo. Non seulement il y a un moteur, mais je n’ai jamais eu besoin de dépasser le mode éco pour pédaler en continu et je pédalais fréquemment sans utiliser l’assistance électrique. Le truc, c’est de donner un petit coup de moteur au départ afin d’avoir un peu d’inertie et de baisser ou retirer l’assistance lorsque l’on a son air d’allée.
Enfin, j’ai fait un petit test de freinage et les freins à disque hydrauliques arrêtent très bien le vélo malgré le poids. À 38km/h, chargé à pleine capacité j’ai réussi à freiner plus facilement qu’avec mon vieux Cannondale CAADX à cantilever.

L’expérience était incroyable. Si vous pensez acheter une autre voiture ou cherchez une façon transporter votre famille facilement et écologiquement, essayez le vélo cargo et passez chez Dumoulin Bicyclettes ils pourront vous informer sur vos options. Personnellement, je garde ça dans mon back pocket pour le futur.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s