Essai du Opus Horizon

Ça fait un bout que le Opus Horizon m’est tombé dans l’oeil. Lors du Salon du vélo 2018, le cadre vert armé équipé de sacoches avait fortement attiré mon attention.


J’étais donc très heureux, lors de ma participation au Big Red Gravel Run, d’avoir la chance de tester le gravel bike de la marque Opus. On m’avait dit que cette monture pouvait affronter n’importe quelle surface : route, gravelle, terre battue, single track, bref tout ce que l’on peut rencontrer lors d’une aventure. Sa force : le cadre a une géométrie progressive, un équilibre entre confort, vitesse et stabilité, donnant au cycliste la confiance dont il a besoin lorsque le terrain est accidenté (ou simplement absent, comme dans l’Oasis du Big Red).

Selon l’aveu du directeur technique derrière la conception du Opus Horizon, l’idée était de concevoir le premier véritable vélo tout-en-un. Selon lui, la majorité des vélos sur le marché étaient « bons pour tout sauf… ». Ils étaient très polyvalents, mais avaient toujours un petit quelque chose pour optimiser sa versatilité. Opus allait créer le saint graal… J’ai testé quelques gravel bike au fil du temps et chacun gagnait des points sur un terrain. Après cet essai, je peux avouer qu’il ont réussi. L’Horizon a été un atout lors de ma ride. Il était confortable, mais très rapide et agressif.


Personnellement, je n’ai pas de technique quand je suis hors route. Je suis terrible en montagne, mais lors du Big Red Gravel Run, bien assis sur l’Horizon, hors de ma zone de confort sur les routes de gravelle, de roches, de terre battue ou à travers les champs des Laurentides, j’étais stable, confiant et relativement performant.

Pour les geeks qui veulent en savoir plus sur le côté technique du Opus Horizon

Le Opus Horizon que j’ai essayé était équipé d’un groupe Shimano 105 11 vitesses, des freins à disque hydrauliques (parce que, hors route, quand tu veux freiner, tu veux freiner) et de roues extra-larges pour la gravelle pouvant accueillir des pneus 42mm, mais est équipé « stock » de Vittoria Terreno Dry 700 x 33.


Les ratios (cassette 11-34 et plateaux 48-32) ont été pensés pour être adaptés à toutes les circonstances : le plat, comme les montées abruptes ou le dur bitume, comme les terrains mous ou accidentés.

Ce vélo est équipé de Through Axels pour augmenter la rigidité et le contrôle.

Enfin, le bikepacking n’est pas notre truc, mais j’ai accroché un sac de cadre pour trainer mes outils, une chambre à aire, une pompe, quelques caméras ainsi que de la nourriture pour la sortie. Sachez qu’il restait beaucoup de place et que plusieurs attaches ornent le cadre pour accrocher paniers et sacoches.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s