Ere Research Tenaci à l’essai – Pneu de gravelle

J’ai décidé de participer pour une troisième fois à Big Red Gravel Run. Désirant toujours m’améliorer, j’ai voulu user de stratégie et essayer d’aller chercher un maximum de gains marginaux là où ça compte réellement. Comme je suis plus du type cycliste sur route (aucune technique, mais du power), j’ai décidé d’optimiser ma performance pour la rapidité sur les segments secs durs, qui représente une bonne partie du tracé (les Oasis, section technique, ne représentant que 4% du tracé, selon Strava).

Afin de faire un test plus exhaustif et ne pas simplement me baser sur une seule sortie, j’ai aussi profité de la sortie de gravelle du Café Bolt, en collaboration avec Messorem ainsi que le Club Espresso Bar, dans les Cantons-de-l’Est, pour me faire une tête.

La question qui se pose, comme plusieurs ne connaissent pas Ere Research, les Tenaci sont-ils bons?

Analysons le tout dès maintenant.

Tout savoir sur les pneus Ere Research Tenaci

La conception des pneus Ere Research Tenaci

Le pneu Tenaci est un pneu de gravelle tubeless ready, offrant la polyvalence d’être monté avec une chambre à air ou de choisir l’option sans chambre à air (avec scellant).

Le pneu Tenaci a une bande de roulement est très rapide, idéale et optimale sur surface sèches. La bande de roulement centrale a une légère texture triangulaire permettant de réduire la friction au maximum, mais assurer puissance de freinage. Alors que les bandes latérales, plus agressives, mais toujours quelques millimètres de profondeur, elles, offrent adhérence minimale dans les virages afin de ne pas créer trop de friction.

Ere Research Tenaci

Le pneu dispose d’une bande de roulement et des flancs Armis 2 à 120 TPI (technologie propriétaire à Ere Research) afin d’empêcher les débris de perforer votre pneu ou couper les flancs sans compromettre la légèreté des pneus.

Disponible en 2 couleurs (noir et tan) et 3 largeurs de pneus différentes : 700 – 34, 38, 44.

Le montage des pneus Ere Research Tenaci

La configuration tubeless des pneus Ere Research Tenaci était l’une des plus faciles que j’ai eue à faire jusqu’ici. Fidèles à sa réputation, les pneus Ere Research (à l’exception des pneus coton, qui de par leur matériau est plus serré) étaient un jeu d’enfant à embarquer sur la jante.

@surdeuxroues

#hacks – Le truc à Dompierre : la chose qu’il faut savoir pour monter un pneu sur une jante facilement et sans démonte-pneus.

♬ original sound – surdeuxrouesblog

Conditions optimales et performances du pneu

De par leur bande de roulement avec une légère texture triangulaire de quelques millimètres de profondeur, ce pneu performe mieux des conditions sèches : sols bien tapées, loin des conditions humides et de la boue. Comme dirait ma mère :  » on ne peut pas tout avoir  » et en gravel, on a le choix entre des pneus mordants ou rapides, pour conditions humides ou sèches. Malgré tout, le pneu de 38 mm offre un adhérence enviable dans les conditions dites mixtes (les cailloux) et molles (sable) de par sa largeur et ses bandes de roulement latérales.

Le pneu est, tel que présenté par le fabricant, très rapide dans les bonnes conditions, grâce à sa zone de contact centrale offrant une friction réduite. Malgré sa friction réduite, zéro dérapage lors de freinages brusques. C’est définitivement un des plus rapides que j’ai eus.

Côté résistance aux crevaison et à l’usure, il s’agit de ma deuxième paire de Tenaci et ma quatrième paire de Ere Research (deux paires en route). Les pneus sont extrêmement résistants, plusieurs milliers de kilomètres avant de voir un signe d’usure alarmant (4 500 km en route) et aucune crevaison à ce jour.

Enfin, un perk majeur pour moi, il est disponible en version tanwall (nommé Skinwall par le fabricant). C’est un fit parfait avec ma philosophie : look pro, go slow.

Une réflexion sur “Ere Research Tenaci à l’essai – Pneu de gravelle

  1. UN PEU D’HISTOIRE SUR LE VÉLO DE GRAVEL, GRAVIER, GRAVELLE OU GARNOTTE !
    Bien que plusieurs vont utiliser les expressions vélos de gravier ou vélo de garnotte, le Club Vélo Plaisirs a décidé d’adopter l’appellation vélo de gravelle, compte tenu de ses racines profondes au Québec.
    Selon l’Office québécois de la langue française : « Le mot gravelle est attesté en ancien français au sens de ‘sable, gravier, grève’ sous la forme gravele. Au XXe siècle, il est relevé en France dans plusieurs parlers régionaux sous diverses formes (gravielle, gravelle, gravella, graivole, etc.). Au Québec, ce mot, largement attesté depuis le début de la colonisation française, est encore utilisé dans la langue courante pour désigner du gravier et, parfois, un mélange de terre et de cailloux. Il a donné naissance aux syntagmes suivants : chemin de gravelle, route de gravelle, cour de gravelle, sentier de gravelle, côte de gravelle, voyage de gravelle. »
    Courriel , vélo de gravelle c’est typiquement Canadien.
    En espérant vous croiser sur des routes de gravelle pour la saison 2022 !
    Jean-Michel Légaré

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s