Les Vittoria Terreno Dry à l’essai – Pneu de gravelle

Récemment, je me suis monté un beau gravel bike, un Argon 18 Dark Matter, et au moment de chausser la bête, OGC m’a offert une paire de pneus Vittoria Terreno tan wall, parce que le look est important, aussi important que la performance et la durabilité : look pro, go slow. 

La question qui se pose, comme plusieurs ne jurent que par Vittoria, les Terreno Dry sont-ils bons?

Analysons le tout dès maintenant.

Tout savoir sur les pneus Vittoria Terreno Dry

Vittoria Terreno Dry à l'essai

La conception des pneus Vittoria Terreno

Le fabricant décrit le pneu comme ayant une bande de roulement agressive et rapide. Le design de la bande de roulement (tread) centrale est à bouton ultraplat. Sa conception unique en «écailles de poisson» inclinées permet de rouler rapidement, tout en offrant une traction lors du freinage. Les bandes de roulement latérales, elles, à boutons surélevés agressifs, permettent de mordre dans les virages, lorsque les conditions le demandent.

La bande de roulement est faite d’un composé propriétaire que Vittoria appelle Graphene 2.0. Un matériau qui rend la bande de roulement des pneus légers, rapides, adhérents sur surface mouillée, durables et résistants aux crevaisons et à l’usure.

Les pneus sont disponibles en 700 : 31, 33, 35 et 38, en plus d’être disponible en 650-47.

Le montage des pneus Vittoria Terreno Dry

La configuration tubeless des pneus Terreno Dry TLR était l’une des plus faciles que j’ai eue à faire jusqu’ici. Fidèles à sa réputation, les pneus Vittoria sont serrés sur la jante, mais ce n’est pas un chemin de croix et vous n’allez pas répéter tous les mots de l’église en faisant votre montage.

Petite (heureuse) surprise lors du montage, les pneus sont plus larges que prévu. Mes pneus d’une largeur de 38 mm sur papier (largeur maximale du modèle) mesurent en fait 40,4 mm de largeur une fois montés sur mes jantes (largeur interne de 23 mm). C’est donc un fait à noter si votre cadre a un empattement limité, mais un point positif si, comme moi, vous trouviez que 38 mm n’était pas assez large.

Conditions optimales et performances du pneu

Comme le dit son nom (Terreno Dry), le pneu est conçu pour des conditions sèches : bien tapées, loin des conditions humides et de la boue. Comparativement à d’autres modèles « Dry » que j’ai essayés dans le passé, il offre tout de même une adhérence enviable dans les conditions et terrains mixtes, grâce aux agressifs boutons latéraux qui mordent et réduisent les glissades latérales indésirables.

Le pneu est, comme présenté par le fabricant, très rapide sur des surfaces sèches et compactes (surface que je roule le plus souvent), la zone de contact centrale offre une rapidité enviable et une friction réduite (rien à voir avec un pneu de route, mais tout de même beaucoup moins de friction que des pneus dits conditions mixtes). 

Les conditions seront le principal facteur de performance du pneu. Lorsqu’il est utilisé dans son élément, les performances sont au rendez-vous et le pneu offre une conduite incroyablement douce. 

vittoria terreno
La gamme Vittoria Terenno – Pneus de gravelle

Si vous roulez dans des conditions plus extrêmes : d’autres pneus de la gamme Terreno (que je n’ai pas encore eu la chance d’essayer) seraient de meilleures options et vous offriraient une bande de roulement plus agressive. Les Terreno Mix (un pneu passe partout) ou Wet sont conçus pour les conditions plus extrêmes. 

Bref, si vous êtes comme moi à un opposé du spectre le Dry fera l’affaire, si vous êtes à l’autre opposé du spectre, considérez un autre pneu de la gamme.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s