Tout savoir sur la saison 2022 d’Antoine Duchesne

Antoine est un des cyclistes professionnels les plus généreux et sympathiques que j’ai eu la chance de rencontrer. Il dit toujours oui à nos invitations, et surtout, il s’ouvre de façon très personnelle lors d’entrevues. Pour la petite anecdote et pour vous illustrer à quel point il est smath, lors de ma première entrevue avec lui (2019), Antoine a conclu l’appel en me demandant ce que j’avais au menu pour la prochaine suivante et lorsque je lui ai dit que j’avais prévoyais faire un événement d’endurance de Munich à Venise, il m’a donné quelques trucs et astuces.

Pour en revenir à nos moutons, cette année n’échappe pas aux traditions. Antoine est resté près de 40 minutes sur Skype, plutôt que les 15 minutes prévues et s’est ouvert sur une foule de sujet, allant des nouveautés dans sa vie personnelle aux changements dans sa vie professionnelle, en passant par sa préparation lors de la saison morte, la revue de sa saison 2021 (incluant un épique Giro), les difficultés du métier, son rôle au sein de l’équipe, ce qu’il a à l’agenda en 2022, ses objectifs en vue de la saison prochaine, son point de vue sur l’épreuve que représente le Tour de France et on a aussi parlé de Thibault Pinot et de sa relation avec les journalistes. En résumé, on a fait un tour d’horizon de 2021 et 2022 et on ratissé large.

Bref, le podcast (liens YouTube et Spotify ci-dessous), renferme près de 40 minutes de confidences de la part d’un des cyclistes chouchous de la belle province et plusieurs belles analogies de hockey.

Bonne écoute!

Podcast – Tout savoir sur la saison 2022 d’Antoine Duchesne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s