Qu’est-ce qu’un soigneur?

Si vous suivez le cyclisme professionnel, vous avez probablement entendu le mot soigneur à quelques reprises. Vous vous demandez peut-être quelle est la définition de tâches des soigneurs au sein d’une équipe. Nous aussi on se le demandait avant les Grands Prix Cyclistes. Nous avons donc décidé de passer une bonne partie de la journée dans les paddocks du Grand prix Cycliste de Québec afin de savoir qu’est-ce qu’un soigneur et surtout, ce qu’ils font de leurs journées.

Après une journée d’observation, le soigneur moyen devrait plutôt s’appeler « gardien », de ce que j’ai pu voir, ils font essentiellement tout pour les coureurs, sauf prendre soin des vélos. Pendant leurs longues journées de travail (15-16 heures par jour), ils offrent des traitements de massothérapie, trouvent, achètent et fournissent la nourriture, gardent les coureurs hydratés, font la navette, font la lessive et donnent les premiers soins en l’absence de médecins. Le soigneur veille sur l’équipe comme un ange gardien et rend la vie de tous et chacun la plus simple possible.

Pour plus de détails, regardez la vidéo que nous avons tourné.

Vous êtes resté sur votre appétit après avoir vu la plus récente vidéo, pour plus de détails sur la nutrition sportive offerte aux coureurs pendant les courses, regardez la vidéo que nous avons faite avec Cycling Canada sur le contenu de la musette offerte aux coureurs d’Équipe Canada.

Enfin, dites-nous dans la section commentaires ce que vous aimeriez voir comme contenu en 2020.

Une réflexion sur “Qu’est-ce qu’un soigneur?

  1. C’est un bon résumé mais j’aimerais apporter juste une ou deux précisions. Toutes les équipes n’ont pas les mêmes missions données à un soigneur. Un exemple, chez UAE, Pascal, un copain, ne fait que le massage et les bidons préparés par d ‘autres mais est qualifié soigneur. Mathieu, un autre copain chez WANTY, est magasinier dans le WANTY CYCLES en semaine sauf quand il doit aller donner les bidons sur les classiques. Régis, anciennement chez WALLONIE BRUXELLES était un peu comme vous le dites, un bon à tout en ce y compris la mécanique. Une équipe qui a des sous peut se permettre une structure plus large. Dans les petites, les gars sont des polyvalents à outrance d’où un turn over conséquent. Des heures pas possibles, pas de vie de famille, … . Il faut être jeune et mordant quelques années. Bonne approche que la vôtre car ces gars sont des méritants souvent dans l’ombre et à qui, souvent, l’erreur n’est pas permise autrement bye bye.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s