Le salaire des coureurs du Tour de France

Le Tour de France est l’un des événements les plus grands événements sportifs sur la planète et, de loin, le plus important dans le monde du cyclisme. Avec ces énoncés et à voir les salaires dans les autres sports, on pourrait croire que la crème de la crème du cyclisme professionnel sont grassement payés. C’est ce que nous allons voir en répondant à la question : quel est le salaire des cyclistes participants au Tour de France?

Le salaire de base des cyclistes professionnels

Superstars – 5 millions à 6,5 millions de dollars
Quelques coureurs gagnent des salaires dignes des grandes ligues de sports professionnels. Les leaders d’équipe majeures ainsi que les sprinteurs vedettes ont la chance réelle de toucher quelques millions par année.

Vincenzo Nibali et Alberto Contador touchaient un salaire se situant entre 3,5 et 4 millions € (2017), soit environ 5 à 5,5 millions dollars. Chris Froome, le coureur professionnel touchant le plus gros salaire de base en 2018 avait un contrat lui rapportant 4 millions de livres sterling, soit près de 6,5 millions de dollars.

Lieutenants et super-domestiques – 1 million de dollars
Les domestiques les plus talentueux, ceux au service des leaders aspirants aux plus grands honneurs du cyclisme professionnel, peuvent aspirer à gagner quelques centaines de milliers d’euros, montant qui, une fois transféré en dollars, peut atteindre le million!

Jakob Fuglsang, qui a eu une prolifique carrière, aidant les frères Schleck et Vincenzo Nibali, a reçu environ 700 000 euros, soit 1 million de dollars, en 2018.

Plus loin dans les rangs – 40 000 $ à 200 000 dollars
Les nouveaux venus du cyclisme professionnel et les coéquipiers n’ayant pas de grande performance individuelle à leur palmarès gagnent souvent moins de 100 000 dollars. Heureusement, il y a un salaire minimum sur le WorldTour, mais il faut rappeler que quelques équipes continentales invitées gagnent beaucoup moins en termes de salaire minimum.

Les prix en argent remis pendant le Tour

En 2019, un total de 2 291 700 euros de prix en argent seront remis. Le vainqueur remportera un trophée (le fameux bol) et 500 000 euros, une somme qui, traditionnellement, est partagée entre les coéquipiers et le personnel.

Il y a aussi des prix par position pour les cyclistes ayant terminé la Grande Boucle. Par exemple, une 10e place au classement vaut 3 800 euros et une 20e place a une valeur de 1 000 euros.

Chaque classement majeur a aussi son prix des montants de 1 500 euros sont remis aux gagnants des sprints intermédiaires et 200 euros au premier franchissant une ascension de quatrième catégorie. Des prix spéciaux en argent sont également remis au premier arrivant au sommet des cols mythiques. Le Tourmalet et le Col d’Iseran valant chacun 5 000 euros.

Donc, maintenant que vous en savez plus sur les salaires, la question est : lâcherez-vous votre emploi pour devenir coureur professionnel en 2020?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s