Global Bicycle Cities Index : Le bulletin de Montréal

Coya, une compagnie d’assurances en ligne basée en Europe (Allemagne pour être plus précis), a récemment publié une étude, le Global Bicycle Cities Index, établissant les 90 meilleurs grands centres/ grandes villes où être cyclistes dans le monde. Montréal, déjà réputée en la matière s’est classé au 16e rang, derrière des villes comme Utrecht (1er, Pays-Bas), Munster (2e, Allemagne), Copenhague (4e, Danemark) et Amsterdam (5e, Pays-Bas). Il est à noter que la seule autre ville canadienne se retrouvant dans le palmarès est Vancouver (au 37e rang).

Pour établir le classement, la firme a choisi 16 critères d’évaluations, allant de la météo à la taille de la ville, passant par un paquet de données politiques et économiques. Nous allons décortiquer le tout afin de découvrir les notes, le rang pour neuf des critères qui sont les plus importants à nos yeux et sur lesquels nous avons un pouvoir politique de changer les choses, créant ainsi un bulletin à notre métropole afin de savoir où elle performe le mieux et le moins bien.

Voici le bulletin de la ville de Montréal, selon le Global Bicycle Cities Index:

La qualité des investissements et des infrastructures
Rang 3e/20
Le nombre de routes spécialisées et le niveau de qualité des routes
Rang 4e/20
Le nombre de vélos partagés : 7.42 / 100 000 cyclistes
Rang 4e/20
le nombre de décès : 0.42/100 000 cyclistes
Rang: 5e/20
Le nombre d’événements cyclistes et la qualité de ceux-ci
Rang 8e/20
Le pourcentage d’utilisation du vélo : 18.2%
Rang:10e/20
Le nombre de magasins de vélos 19,05 magasins/100 000 cyclistes
Rang: 13e/20
Le nombre d’accidents entre différents moyens de transport : 986.47/100 000 cyclistes
Rang: 16e/20
Les vols de vélo
Rang: 19e/20

Pour toutes les données, méthodologie et informations sur le Global Bicycle Cities Index, visitez : https://coya.com/bike/index-2019?fbclid=IwAR20aygbf6RXtsBpb6jBRBERmCmj-0FQfWEG3gw6CuE1MMRsgeuLghd6w8A

Publicités

Une réflexion sur “Global Bicycle Cities Index : Le bulletin de Montréal

  1. «La qualité des investissements et des infrastructures Rang 3e/20»…
    Waaa.. là c’est sûr que les personnes qui ont réalisé cette étude n’ont jamais mis un pied (ou en l’occurence une roue) à Montréal autrement je suis certain qu’ils se raviseraient rapidement. Sérieusement, l’état des routes est tellement mauvais que c’est souvent dangereux (par exemple faire des écarts pour éviter des trous monstrueux) Je ne dis pas que Montréal ne fasse pas des efforts pour les cyclistes mais bon, on est encore tellement loin de certaines villes Européennes. Je connais évidement pas toutes les villes du classement mais pour avoir été à Munich cet été je vois vraiment pas comment Montréal peut être devant, il y a des pistes cyclables partout, de très bonne qualité et elles sont largement utilisées. De plus la structure même des villes d’Amérique du Nord (rues parallèles) fait que c’est beaucoup moins adapté à la pratique du vélo (perte d’inertie à chaque bloc quand on arrive sur un feu rouge). Pour reprendre l’exemple de Munich; tu peux littéralement rouler des kilomètres sur les pistes cyclables sans avoir à toucher les freins (en plus c’est tout plat donc ça aide ^^). Et là j’ai même pas évoqué des ***** qui te rase à fond avec leur gros VUS pour montrer que t’as plutôt intérêt à pas trop la ramener avec ton vélo sinon ils te roulent dessus. Bref.. y a encore du boulot!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s