4 raisons d’adopter le vélo comme moyen de transport

Il fait beau, il fait chaud, plus rien ne vous retient dans votre auto. Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas adopter le transport actif comme mode de vie. Allez! Enfourchez votre vélo pour vous déplacer que ce soit sur une monture high-tech, un vieux vélo ou un vélo électrique, l’important est de rouler en 2019 et délaisser les modes de transports traditionnels.

Toujours pas convaincu?

Voici quatre raisons de se déplacer à vélo au quotidien.

Réduire son temps de transport
On pourrait croire que, comme l’auto a la capacité d’aller plus rapidement que le vélo, il serait plus rapide de se déplacer en automobile, mais détrompez-vous, les grandes villes québécoises sont de vrais chantiers à ciel ouvert depuis des années. Par exemple, on annonce que Montréal, dès 2019, sera particulièrement éprouvée par 10 nouveaux chantiers majeurs qui entraveront des artères majeures comme les rues Notre-Dame, Saint-Denis, Iberville, le boulevard Pie IX et l’avenue Papineau, portant à 33 le nombre de chantiers majeurs et ralentissant la circulation sur six ponts sur quinze. Bref, aussi bien pédaler à partir de 2019.

Personnellement, me rendre de chez-moi dans Rosemont à mon travail dans le Mile-Ex peut me prendre 35 minutes en auto, 1 heure en transport en commun, mais seulement 20 minutes à vélo. Le choix est très facile à faire.

L’environnement
Signataire du pacte, c’est le bon moment de faire plus que de simplement mettre son nom sur une pétition en ligne et passer réellement à l’action. Adopter le transport actif afin de délaisser le transport par automobile, comme aller travailler à vélo, réduira emprunte environnementale. Alors que l’auto moyenne au Québec émet 4.3 tonnes de GES par année, selon les données de la SAAQ, il est facile de couper dans ses émissions et réduire son empreinte environnementale en renonçant d’utiliser sa  voiture.

Santé
Le nom le dit! Le transport actif, c’est se déplacer en faisant de l’activité physique et comme il est recommandé d’en faire pendant 20 minutes par jour, aussi bien joindre l’utile à l’agréable et profiter de son temps de déplacement afin de faire un peu d’activité sportive.

Ce 20 minutes peut facilement être atteint avec un trajet de cinq kilomètres aller-retour par jour ou même doublé ou triplé, dépendant de la distance qui vous sépare du travail.

Coûts
Bien que l’on peut penser qu’un vélo soit cher, spécialement si vous voulez le même modèle qu’un pro, les coûts d’une automobile (essences, assurances, immatriculation, entretien, pneus, sans compter le coût de l’achat du véhicule) ou du transport en commun peuvent facilement devenir exorbitants. On parle de 10 912$ en moyenne  par an pour une automobile au Québec et 996$ par an en transport à Montréal, à ce prix-là, vous allez facilement amortir votre investissement dans un vélo.

Bref, dites-nous dans la section commentaires quelles sont vos raisons de vous déplacer à vélo.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s