Le Pinarello Dogma F10 à l’essai

Le Pinarello Dogma F10 est un vélo extrêmement populaire auprès des cyclistes et mordu de cyclisme professionnel, spécialement avec toute la publicité que Team Sky lui a offerte lors des derniers Grands Tours, remportant les maillots rose et jaune, en quelques mois seulement.

Pour la petite histoire derrière le vélo…

De l’aveu même de Fausto Pinarello, président héritier du fabricant de vélo éponyme, le Dogma F8, le prédécesseur du F10 dévoilé en 2014, a été le plus grand succès commercial de Pinarello, un vélo haut de gamme, sportif et performant basé sur la philosophie de recherche de gains marginaux de Team Sky.

Ce qui nous amène à la fin de la saison 2017, moment où l’entreprise a dévoilé le nouveau F10, la nouvelle référence de la marque italienne, malgré un léger gain de poids, est plus rigide et aérodynamique, soit une diminution de la trainée aérodynamique de 12,6%, entre autres grâce aux leçons de design tirées du vélo de contre-la-montre du fabricant italien.

Le Pinarello Dogma F10 est vraiment pour tout le monde. Il est disponible en 13 tailles (du 42 au 62) et 8 schémas de couleurs. Mieux que ça… Il est possible aussi de personnaliser la couleur du cadre avec le configurateur My Way F10.

Notre essai

Je dois avouer que lorsque l’on nous a offert de le tester lors de la randonnée de fin de saison du Club de vélo Quilicot, ma réponse ne s’est pas fait attendre… J’ai avons immédiatement dit oui. C’est une expérience en soi de pouvoir essayer un vélo d’une valeur de près de 13 000 $. Seul un fou dans une poche dirait non.

Sans blague, le Pinarello Dogma F10 est une fusée. On fend l’air sans forcer sur ce vélo. J’ai testé sur 55km et c’est sans s’en rendre vraiment compte que je roulais bien au-delà de me vitesse de croisière moyenne habituelle. Bien qu’il soit plus lourd que le vélo que j’utilise habituellement (Cervélo R3), j’avais l’impression que la puissance était plus directement diffusée à chaque coup de pédale, un phénomène probablement dû à son incroyable rigidité, comme si j’étais groundé directement à la transmission.

J’ai toujours pensé que les vélos hors de prix n’offraient qu’une série de gains marginaux qui rapportaient que quelques watts au cycliste qui le pilotait ou aidait à faire grimper d’un ou deux km/h de moyenne sur une sortie, mais j’ai été surpris de l’aisance avec laquelle j’ai pu suivre un groupe de cycliste beaucoup plus fort que moi. Le même type de groupe de cyclistes qui me fait exploser quand j’essaie de suivre avec mon vélo habituel. Je vois un lien direct, bien que ce dernier peut sembler peu scientifique.

Bref, si vous êtes dentiste, avocat, médecin, pharmacien, entrepreneur ou que money is no object, ça vaut vraiment la peine de considérer une telle monture…

Caractéristiques du vélo prêté par Bicycles Quilicot :

  • Cadre Pinarello Dogma F10
  • Fourche Onda F10 1 »1/8, 1 »1/2
  • Groupe Shimano Dura Ace DI2 9150
  • Roues Shimano Dura Ace C24
  • Selle FIZIK Arione  R3
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s