Comment être un bon partenaire de peloton

Que ce soit pour votre group ride préférée, votre sortie hebdomadaire de club ou une sortie entre amis, il y a quelques trucs que vous pouvez suivre pour être le gentilhomme du peloton.

Voici 10 trucs pour être un bon partenaire de peloton

Prenez des relais

Ne soyez pas un suceux de roue qui profite de l’aspiration des autres pour gonfler ses statistiques sur Strava. Si vous avez les jambes, allez vous mettre le nez dans le vent et prenez un relai.

Signalez les obstacles

Ce n’est pas juste pour être le cycliste qui a le plus bel esprit sportif que l’on recommande de signaler les obstacles. Annoncer les trous, obstacles et les dangers est aussi une question de sécurité. En cas de doute, pointez pour éviter une chute.

Emmenez de quoi vous ravitailler

Il n’y a rien de pire que partir pour une longue sortie avec quelqu’un qui n’a rien emporté et qui risque de bunker à 25 kilomètres de l’arrivée.

Emmenez le nécessaire pour vous dépanner en cas de pépin mécanique

On ne parle pas ici de trainer un kit complet d’outils Park Tool, mais une ou deux chambres à air, une pompe ou des cartouches de CO2, des démonte-pneus et un multi outil sont des essentiels.

Aidez ceux qui ont un problème mécanique

Tant qu’à attendre que la personne change maladroitement sa crevaison, soyez smath, donnez-lui un coup de main.

Assurez-vous que tout le monde a du plaisir

Même si vous êtes le plus fort, le plus endurant et le meilleur grimpeur, attendez ceux qui sont moins forts. Ne partez pas en break et ne lancez pas d’attaque aux 5 minutes de façon à bruler les moins rapides du peloton.

Partagez des trucs et conseils avec les plus expérimentés

Tant qu’à attendre les cyclistes moins rapides, donnez-leur de petits trucs, astuces et conseils. Faites du mentorat cycliste.

Sachez où vous allez

Essayez de savoir où vous allez, spécialement lorsque vous prenez un relai. C’est super d’aider, mais faudrait pas perdre le peloton en se trompant de chemin.

Soyez amical

Accueillez les nouveaux comme il se doit : présentez-vous, faites du smalltalk et présentez les autres, car il n’y a rien de plus intimidant que d’arriver dans un nouveau groupe tissé serré et être le seul outsider.

Payez la tournée de temps en temps

Il y a toujours un gars qui paie le café. Ne profitez pas toujours de la générosité de vos amis de peloton. Payez la traite aux autres de temps en temps.

Bref, partagez-nous ce qui fait que vous appréciez vos collègues de peloton.

Advertisements

Une réflexion sur “Comment être un bon partenaire de peloton

  1. l’Odomètre est essentiel pour rouler constant et éviter l’effet élastique qui est souvent cause d’incident pour ne pas dire d’accident…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s