Le vélodrome de Bromont à l’essai!

Avec la montée en popularité des vélos à pignon fixe et avec l’aspect spectaculaire de la discipline lors de la diffusion des Jeux olympiques, le vélo sur piste devient de plus en plus populaire. C’est donc avec plaisir que j’ai essayé le cyclisme sur piste au vélodrome de Bromont, la seule installation du genre au Québec! Il s’agit d’un sport particulier qui repose sur des fondements hors du commun!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le vélo
Tout d’abord, le vélo est, lui-même, différent de ceux que l’on possède généralement. Il s’agit d’un vélo à pignon fixe, soit un vélo qui n’a qu’une seule « vitesse » (cog), laquelle est fixée à la roue. Donc, ne soyez pas surpris, vos jambes sont entraînées au rythme de la roue; elles sont obligées de continuer à tourner jusqu’à l’arrêt complet du vélo. De plus, je dois vous mentionner que ces bicyclettes n’ont pas de freins.

La piste
Habitué de rouler sur la route, sur le plat, j’ai été surpris par le vélodrome du Centre National de Cyclisme de Bromont, qui offre une piste de 250 m inclinée à 42 degrés dans les courbes et à 13 degrés sur les longueurs, sur une largeur de 7 m. Afin de bien coller à la piste, il est recommandé de rouler à 30 km/h minimum. Croyez-moi, c’est très particulier d’attaquer une courbe inclinée de 42 degrés à cette vitesse! Durant les premiers tours, on est terrifié et on croirait voler! Après quelques tours, on y prend goût et on apprécie fortement la sensation!

De plus, la piste possède une surface de roulement en bois laminé muni d’un revêtement synthétique, ce qui procure une surface de roulement très lisse et n’offrant pratiquement pas de friction. Pour aller vite, c’est la place! Par contre, la surface est d’un blanc immaculé, alors n’oubliez pas vos lunettes solaires, sinon vous serez plus qu’ébloui par la piste… dans plus d’un sens!

Le type de cycliste
En parlant avec l’un des participants à la classe d’initiation, je me suis rapidement rendu compte qu’à première vue, ce n’est pas pour tous (l’inclinaison, la vitesse, les vélos à pignon fixe), mais étonnement, c’est beaucoup plus simple que ça ne le paraît, et l’entraîneur, un spécialiste du cyclisme sur piste, vous guide dans vos premiers coups de pédales.

Votre première fois
Pour faire un essai, vous ne serez pas laissé à vous-même, ce qui serait fort probablement très dangereux. Un entraîneur accompagne des groupes pour des initiations quelques fois par semaine. On vous y apprend à rouler à pignon fixe, à monter et à descendre de la piste, à attaquer les courbes, à faire des tours complets, à rouler en peloton, à s’échanger les positions et à aller de plus en plus rapidement. Le gros avantage d’avoir un entraîneur dans cette initiation est qu’il vous pousse à vous dépasser et à essayer alors que vous ne vous croyez pas prêt à passer à l’étape suivante. Je ne me croyais pas du tout prêt à essayer la courbe, mais avec ses conseils et son enthousiasme, j’ai été appelé à me dépasser et à repousser mes limites.

En bref, je recommande à tous cyclistes d’essayer, une fois, le vélodrome. Une classe d’initiation vous fera découvrir ce beau sport et surtout l’excitation que la piste procure. Soyez certain que j’y retournerai pour vivre à nouveau cette expérience!

Advertisements

2 réflexions sur “Le vélodrome de Bromont à l’essai!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s