Antoine Duchesne nous parle de sa saison 2020

Avec la saison UCI WorldTour qui commence, nous avons eu Antoine Duchesne au bout du fil afin de parler de sa préparation, de ses objectifs, des défis et de ce qui l’attend au cours des prochains mois.

Il a pris le temps de répondre à nos questions, de la France, alors qu’il emménage dans son nouvel appartement en vue de la prochaine saison et se prépare à accueillir son nouveau colocataire, le coureur Nickolas Zukowsky.

La préparation

Cette année, la préparation était un peu différente de celle des autres années, comme la saison s’est terminée avec une blessure et qu’il est passé sous le bistouri pendant la saison morte. Suite à du repos et des vacances, Antoine a passé beaucoup de temps en physiothérapie et osthéotérapie. Il a aussi revu son positionnement et pris le temps de réapprendre à se sentir à l’aise en selle avant de mettre les efforts. De ses dires, il a revisité un moule de travail.

Il nous a mentionné qu’au début ça n’a pas été facile, que c’était dur de « repartir la machine », mais que sa progression ayant été rapide, le moral était bon. Aujourd’hui, il considère qu’il est à « la même place » qu’à chaque année (en termes de forme physique) et il est prêt à affronter la prochaine saison.

Les objectifs

À ce chapitre, il dit que c’est assez similaire à l’an dernier. Ça ne tourne pas autour de sa personne ou de ses propres résultats, mais qu’il se doit plutôt d’être en forme et en santé pour bien performer et supporter ses coéquipiers. On le verra d’ailleurs beaucoup en début de saison autour de Thibault Pinot. Il dit qu’en vieillissant, il faut savoir trouver sa place et être heureux. Quand on est jeune, il faut essayer pour comprendre où on est bon et se valoriser, mais qu’une fois qu’on a trouvé sa place, il faut la garder et être bien là-dedans. Ça reste une job auquel un contrat est rattaché.

La popularité

L’an dernier, on a observé une explosion de sa visibilité dans les médias québécois et on lui a demandé, faisant un parallèle avec la pression médiatique que critiquent certains joueurs du Canadien de Montréal, si c’était une distraction pour lui d’être autant en demande lorsqu’il est à la maison.

Il a répondu d’emblée que 2019 avait été plus difficile, pas parce qu’il était dans l’oeil des caméras, mais plutôt à cause de sa blessure. La présence de la famille, des amis, des médias et des fans, lorsqu’il court au Québec, apporte une pression, mais c’est motivant selon ses dires. Ça l’amusant et lui apporte une certaine intensité. Il s’est dit plutôt heureux de voir qu’il y a de plus en plus de vrais fans de cyclisme chez nous et que comme la discipline est plus difficile à suivre chez nous, il était heureux de se mettre au service des fans pendant la semaine des Grands Prix Cyclistes. Le cyclisme professionnel est un spectacle qui existe grâce aux amateurs. C’est du show-business qui n’existerait pas si les pros ne se prêtaient pas au jeu.

Enfin, il dit que bien que les cyclistes européens de son niveau n’ont pas la même exposition médiatique, il trace un parallèle entre son expérience qui dure quelques jours (quand il est au Québec) et celle des leaders et des numéros 1 qui doivent vivre avec cette pression lors de chaque course. Ces derniers apprennent à gérer cette pression et s’entourent et c’est ce qu’il fait chaque année à Québec et Montréal.

L’agenda
Si vous voulez le voir performer cette année, voici les courses à l’horaire au printemps. Dans ce milieu, rien n’est « coulé dans le béton », mais syntonisez et qui sait, vous verrez probablement le Québécois de la Groupama-FDJ en action.

  • Tour de Provence
  • Tour du Haut-Var
  • Paris–Nice
  • Tour du Pays basque
  • Les classiques ardennaises

Si tout va bien pour lui en 2020, nous espérons aussi le revoir à Québec et Montréal pour la tenue des 11es Grands Prix Cyclistes.

Enfin, comme nous avons peu de couverture du cyclisme et des WorldTeams dans les médias, de ce côté-ci de l’Atlantique, si vous n’êtes pas abonné à la plateforme de streaming, seul diffuseur officiel de l’UCI au Canada, et que vous voulez connaître les développements et l’évolution de sa prochaine saison, suivez-le sur Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s