La petite histoire de la casquette de vélo

Les casquettes de vélo sont de plus en plus populaires, au delà de leur aspect utilitaire, elles sont devenues des items à la mode. Elles sont de plus en plus présentes dans les magasins de vélo et ont des designs de plus en plus originaux.

La petite histoire de cet item devenu si populaire…

À la base, les cyclistes portaient la casquette pour absorber la sueur, éviter d’être éblouis ou assommés par le soleil et se protéger de la pluie.

Ce n’est que dans les années 70 que la casquette est devenue un outil de marketing pour les équipes et les commanditaires. Dès là, la casquette a été distribuée aux masses lors d’événements et vendues aux couleurs des équipes professionnelles.

Dans les années 80, la casquette de vélo fait son entrée dans la culture populaire, alors que Spike Lee et Wesley Snipes la portent.

Dans les années 90, alors que les règles de l’UCI changent et les casques deviennent obligatoires pour les coureurs amateurs et optionnels pour les professionnels. Les cyclistes amateurs délaissent la casquette de plus en plus et elle devient l’icône des vrais pros. L’emblème des professionnels purs et durs qui ne portent pas le casque. Le coup de grâce de l’ère de la casquette survient en 2003, lorsque les professionnels se voient obligés de porter le casque.

Aujourd’hui, une poignée de pros portent une casquette sous leur casque. La casquette de baseball a replacé la casquette de vélo sur le podium et la casquette est principalement portée par des amateurs, des gens suivant les tendances et les messagers à vélo. Bref, la culture populaire est le vecteur de cet item qui a été si populaire dans le passé.

Ce que votre casquette dit sur vous…
image

Au fil des ans, la casquette a été portée de toutes les façons imaginables, que ce soit la palette en l’air ou baissée, par en avant ou par en arrière.

La palette baissée

Les puristes porteront la palette par en avant baissée beau temps, mauvais temps, peu importe les circonstances.

La palette levée

De deux choses l’une, vous voulez montrer le logo du commanditaire ou vous exprimez votre coolness factor aux cyclistes locaux.

La palette en arrière, mais baissée

Vous n’attendez que la bonne excuse pour attaquer et filer avec l’échappée.

La palette en arrière, mais levée

Vous êtes définitivement un excentrique. Vous portez votre casquette crie haut et fort au peloton votre style marginal.

Advertisements

Une réflexion sur “La petite histoire de la casquette de vélo

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s