Les prix en argent du Tour de France

Cette année, en 2022, Tour de France réserve une somme totale de 2 282 000 € en prix en argent aux participants.

Évidemment, cette somme est divisée en prix plus ou moins grands, en fonction de l’accomplissement des coureurs et des équipes. Voici les gains remis au gagnant du classement général, mais aussi aux vainqueurs des maillots distinctifs, des étapes, des sprints intermédiaires, des cols, et des prix de la combativité.

Primes en argent touchées par les coureurs du Tour de France

Le détail des primes en argent remises lors du Tour de France.

Le classement général et maillot jaune…

Inchangé depuis 2016, le coureur le plus rapide de l’édition 2022 empochera 500 000 €, le deuxième obtiendra 200 000 € et le troisième touchera 100 000 €.

Fait notable, tout le monde qui complètent le Tour touche un montant : 4e : 70 000 €, 5e : 50 000 €, 6e : 23 000 €, 7e : 11 500 €, 8e : 7 600 €, 9e : 4 500 €, 10e : 3 800 €, 11e : 3 000 €, 12e : 2 700 €, 13e : 2 500 €, 14e : 2 100 €, 15e : 2 000 €, 16e : 1 500 €, 17e : 1 300 €, 18e : 1 200 €, 19e : 1 100 € et de la 20e à la 160e place : 1 000 €.

Chaque jour, le porteur du jeune reçoit une prime en argent de 500 €.

L’équipe remportant le classement par équipes recevra aussi une petite somme d’argent. La meilleure équipe de chaque étape reçoit 2 800 €. Une fois le Tour terminé, la meilleure équipe empochera 50 000 € et les cinq équipes suivant dans le classement toucheront respectivement: 30 000 €, 20 000 €, 12 000 €, et 8 000 €.

Le maillot vert et classement par points

Une dotation est attribuée pour les meilleurs sprinteurs de chaque Tour. Chaque vainqueur d’étape reçoit un montant de 11 000 €, le second à passer la ligne d’arrivée touche 5 500 € et le troisième aura en poche 2 800 €.

Chaque sprint intermédiaire va rapporter 1 500 € au premier, 1 000 € au deuxième et 500 € au troisième à franchir la ligne.

Chaque jour, le porteur du maillot vert bénéficie de 300 euros de prime.

Arrivés aux Champs Élysés, les contendants au maillot à vert recevront les montants suivants : 1er : 25 000 €, 2e : 15 000 €, 3e : 10 000 €, 4e : 4 000 €, 5e : 3 500 €, 6e : 3 000 €, 7e : 2 500 €, 8e : 2 000 €.

Le maillot à pois et le classement de la montagne

Des bonis sont attribués aux meilleurs grimpeurs, ainsi les cols

  • Hors catégorie rapportent : 800 € au premier à franchir le sommer, 450 € pour le deuxième, 300 € pour le troisième.
  • Première catégorie : 650 € / 400 € / 150 €
  • Deuxième catégorie : 500 € / 250 €
  • Troisième catégorie : 300 € pour le premier
  • Quatrième catégorie : 200 € pour le premier

Un boni de 5 000 € (Souvenir Henri Desgrange, du nom du fondateur du Tour) est également attribuée au premier à franchir le sommet du col du Galibier.

Le porteur du maillot à pois reçoit chaque jour une prime de 300 euros.

Une fois la 21e étape terminée, les contendants au maillot à pois recevront les montants suivants : 1er : 25 000 €, 2e : 15 000 €, 3e : 10 000 €, 4e : 4 000 €, 5e : 3 500 €, 6e : 3 000 €, 7e : 2 500 €, 8e : 2 000 €.

Le meilleur jeune et le maillot blanc 

Le porteur du maillot blanc bénéficie d’un bonus quotidien de 300 €.

Tandis que le classement final remporte respectivement 20 000 €, 15 000 €, 10 000 € et le quatrième 5 000 €.

Le prix de la combativité 

Attribué lors de 18 des 21 étapes (exception faite des chronos et de la dernière étape), le vainqueur de ce prix touche empochant la somme de 2 000 €.

Le super combatif (l’ensemble du Tour de France) recevra 20 000 €, une fois à Paris.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s