Vos performances comparées à celles des cyclistes professionnels

Si vous avez l’application Strava, vous devez fréquemment vous comparer aux cyclistes qui empruntent les mêmes trajets et segments que vous ou regarder la vitesse moyenne des cyclistes que vous suivez, mais vous êtes vous déjà demandé, en regardant les pros passer ce qu’il vous faudrait pour rouler avec eux? Nous avons pris les statistiques du Tour de France et nous les avons comparées aux statistiques du cyclosportif moyen, le même qui participe aux Gran Fondo locaux, pour voir l’énorme différence qui nous séparent du peloton.

Allons au vif du sujet et comparons les vitesses moyennes!

Sur le plat, alors que le cycliste moyen atteint 27 à 30 km/h,  le peloton, lui, roule à une vitesse pouvant aller de 40 à 45 km/h et pouvant s’élever à près de 60 km/h dans les derniers kilomètres d’une course.

En contre-la-montre, alors que l’amateur moyen défi, seul, les lois de l’aéro dynamisme à des vitesses de 30 à 32 km/h. Les pros, eux, roulent à des vitesses de 46 à 50 km/h. En 2015, lors de la première étape du Tour de France, Rohan Dennis a roulé à 55.446 km/h de moyenne sur une distance de 13.8 km.

En montagne, alors que le cycliste moyen monte Camillien-Houde (Mont-Royal) à une vitesse de 14 à 16 km/h alors que les pros, lors du Grand Prix cycliste de Montréal le montent à une vitesse de 33 à 40 km/h. Une autre belle comparaison serait l’ascension de l’Alpe d’Huez qui prend en moyenne 1h20 au cyclosportif et 39 minutes aux pros.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s