10 items que j’aurai lors de ma prochaine aventure de bikepacking

Alors que le camping et le vélo ont connu une forte hausse de popularité depuis l’éclosion de la COVID-19, le bikepacking, l’union des deux activités a lui aussi connu une forte éclosion auprès de la communauté cycliste.
Que ce soit pour des escapades de deux journées (one-nighter) ou de longues aventures de quelques semaines, il faut être équipé.

Au fil de mes quelques aventures, j’ai eu la chance d’essayer du matériel et de rencontrer des passionnés qui m’ont partagé leurs apprentissages et les leçons tirées de leurs propres aventures.Ceci n’est pas une liste d’essentiels ou une liste de tout ce que j’apporte, mais plutôt une série d’items que j’ai ou que j’aimerais avoir lors de mes prochaines aventures en bikepacking.

10 items que j’aurai lors de mon prochain voyage de bikepacking

Un hamac
À la recherche du set up le plus léger et confortable, j’ai eu la chance de rencontrer Jesse de Ooups Mark, à Big Red Gravel Run l’été dernier qui est un fan de hamac et qui m’a convaincu que c’était plus léger et encore plus compact qu’un ensemble tente ou bivy (pas de matelas) et tout aussi confortable.
Bref, depuis, je pense à m’en procurer un pour mes prochaines aventures père-fils.

Roll up shoes
Les petits souliers mous, comme les souliers d’eau sont très légers et compacts. Je ne sais pas pour vous, mais comme je porte du 11, j’ai tendance à avoir des godasses qui sont plutôt lourdes et très peu flexibles, donc, qui prennent inutilement de la place dans mes sacs. J’ai essayé lors d’un récent one-nighter et à moins de faire un hike sur place ou de penser marcher 20 km par jour, ces chaussures compactes vous chasseront tout en sauvant place et poids.

Capteur Specialized ANGi
Depuis trois saisons j’ai un capteur ANGi sur mon casque afin de me suivre, détecter toute chute et appeler à l’aide en donnant ma position GPS. Un accident est si rapidement arrivé et il n’y a aucune raison de ne pas s’assurer d’être secouru, en cas de pépin, spécialement si vous voyagez seul.

Bouchons pour oreilles
Il suffit d’un seul spot de camping trop bruyant afin de vous faire regretter de ne pas avoir apporté une paire de tout petits bouchons qui ne prennent pas de place.

Une bouteille pour filtrer l’eau
Une fois, j’étais dans le parc de la Mauricie, là où l’eau potable se fait rare et j’avais la soif de ma vie, un état de déshydratation avancée lors de laquelle je me demandais si c’était si grave de boire de l’eau de ruisseau louche. Depuis, je ne prends plus de chance et je me suis procuré une bouteille avec un filtre qui retire microbes, virus et impuretés.

Bib avec des poches cargo
L’essayer, c’est l’adopter! Plus qu’une pièce de vêtement présentement à la mode, le bib cargo est un essentiel lors de longues sorties ou de sorties où les ravitaillements sont rares. Les trois poches supplémentaires des bib cargo permettent d’avoir à portée de main plus d’essentiels.

Power bank
C’est 2021 et on a tous une multitude d’électroniques à charger. Pour n’en nommer que quelques-uns : lumières de vélo, cellulaire, GPS, dérailleur électronique. Ce n’est pas parce que l’on est dans le bois que nos besoins technologiques disparaissent. Il faut toujours bien poster sur Strava et le Gram pour dire qu’on existe! Un chargeur USB via un power bank est devenu un de mes must afin de ne plus chercher désespérément des prises de courant.

Des lumières haute capacité
À ne pas oublier pour voir et être vu, une lumière haute capacité pourra vous éclairer sur le vélo, comme hors du vélo. Placez-le sur un bidon transparent rempli d’eau et vous aurez une lanterne…

Des vêtements en laine de mérinos
Toutes les raisons sont bonnes de porter des vêtements en mérinos. Ce textile est simplement merveilleux : gestion de l’humidité, sensation de fraîcheur, résistance aux odeurs, isolation supérieure. Cette fibre est simplement miraculeuse. Un match parfait pour les aventures. Personnellement, j’ai quelques t-shirts et un chandail à manches longues… Et je ne jure que par ces produits une fois sur place.

Une flask
Si comme moi vous aimez prendre un petit drink sur le bord du feu la nuit venue, je conseille fortement d’apporter une flask remplie du spiritueux de votre choix, whiskey dans mon cas, c’est plus léger qu’un six-pack et comme c’est moins de liquide, vous ne vous lèverez pas aux 15 minutes pour aller au petit coin une fois au lit.

Bref, maintenant que j’ai tout dit mes musts, je suis curieux… Quels sont vos essentiels?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s