De magnifiques vêtements de vélo d’ici!

Ceux qui lisent le blogue depuis un certain temps le savent… Le look est très important. Il faut que les kits matchent. Il y a environ un an, j’ai découvert une petite marque québécoise : Le Braquet Cycling Club, une jeune entreprise montréalaise de vêtements et accessoires cyclistes nés de la rencontre de quatre mordus de vélo, Philippe, Max, François et Alexandre, rêvant d’apporter de la fraîcheur aux vêtements cyclistes.

Le Braquet.cc est très axé sur la tendance qui veut que les vêtements pour cyclistes, comme pour les autres vêtements de la vie de tous les jours, soient une forme d’expression personnelle qui permet de se distinguer et de laisser transparaitre son individualité. C’est un courant très marqué dans les pays non traditionnellement cyclistes, ceux qui rejettent les kits d’équipes : les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie et le Canada. La marque québécoise offre des produits techniques (maillots, cuissards, vestes, maillots de corps, chaussettes et cache-cou) de haute qualité et exclusifs désigné et conçus ici même, au Québec.

Notre avis sur Le Braquet.cc

Les collections sont hallucinantes d’un point de vue visuel, puisant dans l’héritage du cyclisme, que ce soit, par exemple avec le maillot Bluenose, ressemblant à une marinière (celui que je me suis acheté), qui réfère clairement à l’héritage marin français, ou encore le maillot KEIRIN2000 qui me rappelle le kit de l’équipe australienne sur piste.

Ils ont aussi des collections éphémères qui rompent avec la tradition en intégrant des imprimés très graphiques. La collection 2020, dédiée aux oiseaux, nous a longtemps fait hésiter (est-ce que le bon choix a été fait… on se le demande encore).

La qualité des vêtements?

Le rapport qualité-prix est excellent. Sans blague, le cuissard que j’ai et qui coûte 200$ se compare facilement aux bibs de 250 à 300 $ des grandes marques européennes : les bretelles parachutes, l’ajustement, la qualité de la bande élastique et surtout le confort que procure le chamois. Tout est parfait!

Le jersey quant à lui est tout aussi bien désigné. Il était superbement ajusté ce qui l’empêchait de flacotter. Je vous dirais simplement de communiquer avec eux avant d’acheter, car tout semble fait un peu plus grand. Alors que je prends généralement du médium pour les marques européennes, je prends du petit avec le Braquet. Je ne crois pas être si affûté cette année, mais ça peut être très flatteur si vous essayez de perdre du poids.

Enfin, ils font aussi des vêtements de la vie de tous les jours. C’est ainsi que j’ai eu la chance de rencontrer les quatre fondateurs, alors que j’avais cruellement besoin d’un coton ouaté propre quelques heures avant de m’envoler pour les Pays-Bas et la Belgique… Malheureusement, trop sur le party au Salon Desjardins de l’aéroport, j’ai juste fait des mauvaises photos dudit chandail molletonné (voir l’image ci-dessous), mais sachez qu’il est vraiment beau. Ils ont présentement une superbe chemise qui accompagne leur collection Les Oiseaux. Pour en savoir plus sur la marque, je vous invite à visiter leur site web.

Vinfluenceur à son meilleur

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s