Selon Deloitte, le vélo sera essentiel aux villes dans le futur

Dans sa plus récente étude nommée Technology, Media & Telecommunications Predictions 2020, Deloitte y est allé d’une série de prédictions sur ce que le futur nous réserve, parlant de robots, d’intelligence artificielle, de 5G et… de vélo, bien que ce soit la technologie la plus vieille du palmarès. La croissance de l’adoption du cyclisme urbain et son évolution technologique (application, vélo électrique, outils de planification, etc.) vont entraîner des changements profonds au sein des sociétés, selon ledit rapport. C’est d’ailleurs pourquoi Deloitte a nommé le cyclisme deuxième innovation la plus importante, juste derrière le déploiement de la 5G et devant l’augmentation du podcasting.

Technology, Media & Telecommunications Predictions 2020
Technology, Media & Telecommunications Predictions 2020

Voici comment Deloitte prévoit que le vélo pourra nous aider à relever les défis sociaux et liés à l’urbanisation.

La situation est la suivante. D’ici 2050, 2.5 milliards de personnes de plus vivront dans les grands centres urbains. Le déplacement de toutes ces personnes sera un vrai casse-tête pour les autorités et la capacité des options existantes pour se transporter sera de plus en plus limitée. Il faudra donc se tourner vers d’autres façons de se déplacer.

Les avantages que Deloitte voit dans le cyclisme urbain.

L’étude mentionne que dans plusieurs grandes villes du monde, les trajets de moins de huit kilomètres sont responsables d’une majorité du trafic, une distance qui peut facilement être parcourue en vélo pour le cycliste moyen et qui, grâce à l’assistance électrique, pourra se démocratiser auprès des cyclistes débutants. Deloitte prévoit d’ailleurs qu’une grande partie de l’adoption s’opérera grâce au vélo électrique, réduisant la barrière à l’entrée qu’impose d’un trajet qui peut sembler long pour un non-initié.  Selon les prédictions, d’ici trois ans, plus de 130 millions de vélos électriques seront vendus dans le monde.

En soi, l’augmentation de l’adoption du vélo comme moyen de transport au cours des prochaines années ne peut être qu’une bonne nouvelle au point de vue environnemental. Moins de voitures signifie de congestion automobile, mais aussi, moins d’émissions de CO2.

Les avantages du vélo sur la santé prendront plus de temps à se manifester que pour les deux premiers bénéfices nommés précédemment, mais ces derniers se manifesteront tout de même, alors qu’une diminution des maladies cardiaques et autres maladies chroniques s’observera.

Les moyens à prévoir pour que les automobilistes et usagers du transport collectif  se convertissent en cyclistes.

  1. L’ajout de systèmes de vélos en libre-service dans les grands centres urbains offrir aux usagers des solutions simples, conviviales et abordables.
  2. Simplifier l’accès à un éventail d’innovations technologiques diverses pour les cyclistes qui réduisent la barrière à l’entrée et les freins à l’adoption, comme le vélo à assistance électrique.
  3. Stimuler les développements technologiques en lien avec le cyclisme : l’analyse prédictive, les applications pour téléphone intelligent, la connectivité sans fil et les outils de planification urbaine numérique.
  4. Augmenter le nombre d’infrastructures cyclables rendant le cyclisme plus sûr, plus rapide et plus pratique pour les usagers.

Ces quatre changements auront pour but de rendre les trajets plus conviviaux, logistiquement plus simples et plus efficaces, offrant une solution aux citadins voulant abandonner la voiture.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s