La vérité sur les vélos à Amsterdam

Le vélo est le moyen de transport de plusieurs habitants de la capitale des Pays-Bas et Amsterdam est bien adaptée à au mode de transport prisé par ses citoyens. Pour mieux comprendre l’impact que le cyclisme et le transport actif ont dans cette ville hollandaise, nous avons trié sur le volet quelques faits étonnants et des statistiques surprenantes concernant la pratique cycliste à Amsterdam.

  • Il y a plus de vélos que d’habitants. Selon les plus récentes statistiques, il y aurait plus de 880 000 vélos pour les 821 752 habitants.
  • Une majorité des Amstellodamois font du vélo quotidiennement. Selon les chiffres obtenus , 63% des habitants de la ville utilisent leur vélo quotidiennement. Contrairement à plusieurs endroits où le vélo reste un passe-temps, à Amsterdam, le bicycle est un moyen de transport.
  • Chaque jour, la somme de la distance des déplacements des habitants de la ville totalise 2 millions de kilomètres.
  • Les infrastructures sont impressionnantes. La ville a un réseau cyclable de 767 kilomètres.
  • Les stationnements sont pour les… Vélos! Le nombre total d’emplacements pour stationner son vélo est d’environ 225 000. La plus grande gare d’Amsterdam, Centraal Station, possède un stationnement de plus de 10 000 places. Vous ne serez probablement pas surpris d’apprendre que vous aurez toujours beaucoup de mal à y trouver une place.
  • Les voleurs sont très actifs. Chaque année, près de 8 113 vols de vélo sont perpétrés dans la capitale hollandaise. Si on veut comparer avec la métropole québécoise, 1 890 vols de vélos sont commis annuellement.
  • Bien qu’il y ait une tonne de règlements en lien avec la sécurité routière, c’est un paquet de règles non écrites qui font loi et disent qu’un chaos bien équilibré règne sur la ville. Nous n’avons vu qu’un seul accident, mais il y avait de quoi rendre les membres de certains groupes Facebook québécois fous de rage.

Enfin, pour ceux qui se demandent comment tout a commencé pour l’amour qu’ont les habitants de la ville pour le vélo. Suite au boom de l’automobile, après la guerre, le taux de mortalité a grimpé en flèche chez les cyclistes. En 1971 seulement, plus de 3 000 personnes ont été tuées par des voitures, dont 450 enfants. Suite à ces tristes événements, les autorités ont faits des investissements drastiques dans les infrastructures cyclables. Espérons que nous n’ayons pas à nous rendre là au Québec pour développer nos infrastructures.

Si vous voulez en savoir plus sur le cyclisme en Hollande, regardez notre vidéo.

*Statistiques tirées de iAmsterdam.com.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s